La maison-musée

 

À l’ombre des arbres du jardin public, au pied du clocher de l’église Saint-Éloi, l’abbé Lemire a fait construire sa maison en 1899. Il l’a occupée jusqu’à sa mort. Ce bâtiment est longtemps resté vide avant de revivre comme lieu de mémoire. On y trouve notamment le bureau de l’abbé, absolument inchangé depuis sa mort, une reconstitution de son bureau parlementaire de Paris ainsi qu’une chapelle privée dans laquelle il disait sa messe chaque jour.
 
Entretenue par la ville d’Hazebrouck et animée par notre association, la maison-musée est un lieu à visiter toute l’année gratuitement. Les individuels sont accueillis le premier dimanche de chaque mois de 14 h 30 à 17 h 30. Pour les groupes, des visites sont possibles la semaine (réservation au 03 28 41 84 67).
 
Dans son bureau, qui était en même temps une bibliothèque d'une extraordinaire diversité, l'abbé Lemire passait beaucoup de temps. L'époque était à l'écrit, et un député-maire avait un courrier imposant à traiter. Certains jours, il écrivait plus de cent lettres ! Depuis la mort de l'abbé, rien n'a changé dans cette pièce au beau parfum d'authenticité.
 
Souvent pressé par le temps, toujours entre deux trains, l’abbé Lemire avait obtenu de l’autorité ecclésiastique l’autorisation d’aménager une chapelle dans son domicile, en 1916. Chaque jour, il y disait sa messe et venait s’y recueillir.
 
 
 
 Ci-contre : la chapelle et la bibliothèque.